Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !


Exposition

66e SALON D’AUTOMNE

————

Invité d'honneur

 Bernard PEREZ 

 

 

 

Bernard PEREZ, est un artiste biarrot à la carrière déjà longue. Si la peinture est son principal moyen d'expression, avec pour prédilection une inspiration surréaliste, il travaille aussi en 3 dimensions mêlant différents matériaux et y ajoutant parfois le son (sculptures musicales, bâtons de pluie). Il faut dire que c'est aussi un guitariste de talent.

Depuis 1983, ses œuvres ont été exposées dans de nombreux endroits : Paris, Fos sur Mer, Lille, Séoul, La Baule...

Dans notre région, il a participé à de nombreuses expositions à Biarritz, Bayonne, Anglet, Guéthary, Arbonne, les dernières s'étant déroulées à l'Atalante à Bayonne et à l'Atabal à Biarritz.

 

De l’imaginaire à l’engagement.

 

"La vigueur poétique des peintures de Bernard Pérez tient à la contradiction qu’on y voit entre l’invraisemblance de leurs sujets et la ressemblance de leurs objets. L’artiste veut surprendre, étonner, déconcerter par l’effet troublant et onirique de ses œuvres. Il joue sur le mystère, le sens des mots et nous montre des images soumises à toutes sortes de rapprochements insolites d’objets familiers et de scènes banales qui entretiennent avec le réel un rapport très particulier.

Rigoureusement figuratifs, ses tableaux sont autant de pièges pour l’esprit. Son style se définit immédiatement : une facture lisible et une maîtrise des problèmes techniques suggérant le trompe-l’œil. Cependant, le titre de ses œuvres souvent en contredit le sens. La rigueur paradoxale avec laquelle l’artiste décrit ce qui l’environne provoque un sentiment d’étrangeté. Aux yeux de Bernard Pérez, rien n’est certain, tout est possible.

 

L’artiste s’éloigne parfois des motifs propres à sa production pour traiter des sujets forts et émouvants. Il s’agit de peintures qu’il réalise sur le thème de la torture. Ces œuvres sont le fruit de sa profonde indignation devant les crimes perpétrés dans les prisons où les détenus sont victimes de terribles sévices. En appréhendant la torture comme l’une des différences fondamentales entre la civilisation et la barbarie, Bernard Pérez dénonce dans ses tableaux ces exactions innommables commises à travers le monde. Son art devient un acte d’accusation, un témoignage artistique d’épisodes dramatiques, inhumains, révoltants où la personne humaine est soumise à la question. L’indignation morale et la préoccupation politique qui poussent Bernard Pérez à aborder ces sujets sont subordonnées à sa vision esthétique."

Jean-François LARRALDE (Historien d’art)

 

 

Du 29 septembre au 13 octobre 2013

 

Du lundi au samedi de 14 h 30 à 18 h

Le dimanche de 15 h à 19 h

 

Centre Paul Vaillant-Couturier

Rue René Duvert – BOUCAU

 

L'affiche et les œuvres de l'invité d'honneur à la rubrique "66e salon d'automne" ci-contre à gauche

 

Les œuvres des exposants qui nous ont donné l'autorisation de les publier sont en ligne (voir colonne de gauche)